Comment faire une charpente bois ?


Pour une raison ou une autre, vous vous êtes décidé à avoir une charpente en bois chez vous. Il y a des choses importantes à savoir à cet effet, et on vous dit tout dans la suite.

Les équipements et réalisation d’une charpente

Vous pouvez trouver un charpentier pour la construction de votre charpente en bois, surtout que cela nécessite des équipements précis et un véritable savoir-faire. Dans le cas contraire, veillez à bien vous renseignez avant de débuter. De même, assez nombreux sont les outils dont vous aurez besoin. Il s’agit entre autre des sabots, des connecteurs métalliques, des accessoires de fixation, et bien d’autres.

Pour ce qui est de la construction, on débute par le tallage, qui se passe sur le sol. Il s’agit de préparer l’assemblage des différentes pièces qui seront utilisées pour monter la charpente en bois. Notons que le montage d’une charpente ne se fait pas seul. Il faut donc une seconde main pour être le plus précis possible. 

Lorsque vous êtes au point, commencez par fixer les fermes, puis la panne faîtière. Cette dernière vous donnera la possibilité de vérifier l’alignement au niveau de la base. Par la suite, installez les pannes sablières et ventrières, ainsi que les liteaux pour finir.

Les erreurs à éviter lors de la construction d’une charpente en bois

Lorsque l’on est un débutant, on n’est pas à l’abri de nombreux erreurs, qui peuvent rendre tous les efforts fournis, vains ! Voici quelques-uns des erreurs à éviter :

Le respect strict des plans de la charpente

Nombreux sont les éléments qui composent une charpente en bois. Le plan apporte des éclaircissements, donnant à chaque élément, sa place exacte et son rôle dans l’ensemble. Aussi, le non-respect du plan fragilise la construction, et peut créer des problèmes.

Les aboutages de bois de charpente

Faîtes attention à ne pas trop faire d’aboutage. En effet, ce genre d’assemblage qui vise à rallonger un bois trop court en le fixant à un autre bout de bois, peut réduire sérieusement la résistance de l’ensemble. Lorsque vous ne pouvez éviter un aboutage, utilisez des plaques métalliques pour renforcer. Vous pouvez aussi vous servir de moises en bois pour cette opération. Plantez-les de part et d’autre des jointures.

L’ancrage de la charpente bois sur le béton

Ici, veillez à ce que vos goujons d’ancrage soient en nombre suffisant, et qu’ils soient de la bonne longueur également.

Attention aux contreventements pour la stabilité

Les contreventements sont indispensables dans la réalisation de la charpente, quel qu’en soit le type. Pourtant, ils sont faciles à oublier pendant la construction. D’ailleurs dans le cas de la charpente industrielle, il faut également veiller aux lisses anti-flambements.

Protéger le bois avant de l’insérer dans le béton

Il faut veiller à entourer le bois de charpente d’un feutre avant de l’enfoncer dans le béton. Il s’agit d’une protection du bois contre l’humidité présente dans le béton, et autres désagréments, qui peuvent endommager le bois.

Veiller aux pieds de poteaux 

Il faut éviter que le bois de la charpente soit en permanence noyé dans de l’eau. En ce qui concerne les pieds de poteaux, vous pourrez les protéger en vous servant de platines d’ancrage. Vous pouvez également utiliser des solages en béton, dans le but de les élever.


Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*